mardi, février 23, 2021

Test du Viltrox 85mm F/1.8 Nikon Z – Partie 2

Après une première partie de test du nouveau Viltrox 85 pour Nikon Z, je vous propose dans cette deuxième partie de nous intéresser aux performances optiques de cette focale fixe lumineuse made in China.

Conditions du test du Viltrox 85mm F/1.8 STM ED IF monture Nikon Z

Pour le mettre à l’épreuve et tester ce nouvel objectif, j’ai choisi de le coupler à mon Nikon Z6 II. Le test s’est étalé sur 15 jours ce qui m’a permis d’identifier les points forts et les points faibles du Viltrox.

Prise en main

Plutôt que ressasser ce que j’ai déjà écris dans la première partie du test, je vous invite à en prendre connaissance avant la lecture de l’article – Article Test du Viltrox 85mm F/1.8 Nikon Z Partie 1 –

Piqué et homogénéité

Lorsqu’on investi dans un 85mm fixe, on attend de lui un bon niveau à toutes les ouvertures car ce type d’objectif est souvent plébiscité pour du portrait en lumière naturelle à grande ouverture mais également du portrait ou du packshot en studio ce qui nécessite de fermer énormément le diaphragme.

Pour mesurer le piqué et l’homogénéité, j’ai imprimé une mire photo afin d’évaluer les performances de la pleine ouverture F/1.8 jusqu’à l’ouverture minimale F/16.

Au centre

Comme vous pouvez le constater, le centre est très correct dès la pleine ouverture F/1.8. Le niveau progresse jusqu’à F/4.0, moment où le Viltrox atteint son meilleur niveau et reste stable jusqu’à F/8.0. A partir de F/11 la diffraction commence à apparaître et est très importante à F/16.
Si vous souhaitez utiliser cet optique pour de la photo packshot, il faudra en tenir compte.

Dans les angles

À F/1.8 Les coins sont relativement softs sans toutefois être mauvais. à F/2.8 le niveau augmente sensiblement mais il faudra fermer à F/5,6 pour tirer la quintessence du Viltrox 85 Nikon Z. à l’instar du comportement au centre, les angles extrêmes restent stables ensuite. La diffraction se fait sentir à partir de F/11.0.

Pour compléter les tests de mire, voici quelques photos à différentes ouvertures.

Bokeh et qualité de l’arrière plan

La focale 85mm est idéale pour la photo de portrait. elle est censée limiter les déformations et permet d’obtenir un joli bokeh.
Afin de l’apprécier, j’ai réalisé énormément de portraits à pleine ouverture.
comme vous pouvez le constater ci dessus, l’arrière plan est agréable et doux. Il permet de bien isoler et de bien détacher le sujet.

Déformations optiques, abberations chromatiques et vignettage

Le Viltrox 85mm F/1.8 Z n’en est pas exempt et souffre de déformations en barillet.

Du côté des aberrations chromatiques, elles sont bien présentes non seulement à pleine ouverture mais également à des valeurs intermédiaires. Il faut attendre F/8.0 pour les voir totalement disparaitre.

Dans des situations de fort contre-jour, cet objectif n’est pas à l’aise. On constate une perte de contraste très importante.

Zybride - l'actualité Nikon Z6 Nikon Z6II

Concernant le vignettage, il est fort à la pleine ouverture et il faudra fermer de 3 Stops pour le voir disparaître.

Autofocus

L’autofocus est réactif et très silencieux. A titre d’exemple, on est à peu prés au niveau de ce que propose un Nikkor Z 50 F/1.8 S.
En mode collimateur sélectif, Zone L ou XL, le 85 Viltrox accroche bien son sujet et fait preuve de précision. Il n’y a pas grand à lui reprocher, il fait le job.

En revanche lorsqu’on bascule en mode zone auto, le tableau se gâte.
Sur le papier il est compatible avec la fonction Eye detect, dans les faits la réalité est tout autre.
Dans de bonnes conditions de lumière, le viltrox détecte bien les visages et les yeux lorsqu’ils sont disponibles et est relativement précis. J’ai tout de même noté un taux de déchets bien supérieur à ce que l’on obtient avec un objectif Nikon (même avec la bague FTZ).
Dès que les conditions de lumière se gâtent ou que le sujet est en mouvement, l’AF auto devient inutilisable.

Toujours au chapitre des problèmes d’autofocus en mode zone auto, j’ai rencontré à quelques reprises des soucis de focus à faible distance de mise au point. À plusieurs reprises l’AF s’est bloqué, impossible pour lui rafraîchir le focus. Je n’ai pas réussi à reproduire volontairement ce phénomène mais toujours est-il qu’à 3 ou 4 reprises j’ai dû changer de mode pour le remettre au travail.

Conclusion, j’achète ?

Il est temps de conclure cet article et de vous délivrer mon avis personnel.

Le Viltrox 85mm F/1.8 Z, ne manque pas d’arguments pour séduire. Proposé à un tarif défiant toute concurrence, il profite d’une très belle qualité de fabrication qui n’a pas grand chose à envier aux autres constructeurs.

Côté performances optiques, sans être au niveau du Nikkor Z 85 F/1.8, il propose un bon niveau dès la pleine ouverture. Le centre est bien piqué et les angles sont softs mais néanmoins suffisants pour du portrait. Dès qu’on ferme d’un diaph, c’est très bon.
De plus le bokeh et la séparation des plans sont très agréables. Pour une optique portrait, c’est un gros point fort.
Attention aux abbérations chromatiques persistantes et aux situations de fort contre-jour, on ne peut pas dire qu’il brille dans ces conditions. Il est même plutôt médiocre.

Niveau AF, le bilan est mitigé.
Dans l’ensemble il fait du bon boulot à condition que vous ne soyez pas un inconditionnel du mode zone auto où clairement il n’est pas à son aise. En revanche pour celui qui l’utilise de manière conventionnelle sans intelligence artificielle, aucun soucis.
A noté quand même ce soucis d’AF qui se bloque occasionnellement à courte distance. Il faudra surveiller si les MAJ du firmware règlent ce problème.

Faut-il acheter le Viltrox 85mm F/1.8 Z ?

Si vous êtes un inconditionnel de cette focale, que vous avez le budget et que vous voulez ce qu’il y a de mieux, la réponse est non. Je vous conseille de vous tourner vers le Nikkor Z 85 F/1.8 s ou d’attendre la sortie du Z 85mm F/1.2.

A contrario si vous n’avez pas envie de casser votre livret A, la réponse est oui, foncez !!
Pour moins de 400€, ce petit 85mm vous en donnera pour votre argent et même plus.
Personnellement j’ai choisi, je le garde. Il ne remplacera jamais mon 50mm mais Il sera parfait pour des portraits institutionnels ou même en mariage où il pourra se substituer à mon encombrant 70-200 F/2.8 lorsque j’aurai besoin d’un petit téléobjectif.

 

Suivez les liens pour retrouver toutes les Actualités, les Tests, les Trucs et Astuces, les Dossiers et les news Sur le WEB ou revenir à l’accueil.

Retrouvez aussi l’article – Viltrox le premier des autres –

Le site de Viltrox :http://www.viltrox.com/en/

Vous aimerez aussi...

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles récents

Zybride - l'actu des nikon Z

Abonnez-vous pour être informé des derniers articles