vendredi, mai 7, 2021

Nikon Z6 – 1 an après, l’heure du bilan

Cela fait environs 13 mois que j’ai totalement basculé sur Nikon Z6. Cet appareil photo m’a suivi partout : en reportage entreprise, en reportage de mariage, dans des séances familles mais aussi en vacances lors de mes escapades à l’étranger ou en France lorsque on avait encore le droit de voyager.

1 an et 80 000 photos plus tard, je me suis forgé ma propre opinion. A travers cet article je vais partager avec vous ce qui m’a séduit mais aussi déçu.

La raison de mon passage au Nikon Z6

Ces dernières années j’ai eu le bonheur de travailler avec différents appareils Nikon, tous des modèles reflex APSC ou plein format. Entre 2015 et 2019 j’ai notamment travaillé avec un combo Nikon D4/Nikon D750.
Si je n’ai jamais été pleinement satisfait de mon Nikon D750 que je trouvais trop poussif et mal foutu niveau ergonomie, Le Nikon D4 en revanche m’a enchanté. Quel bonheur au quotidien, il était si bon que même son gabarit et son embonpoint passaient pour moi pour des détails.
Fin de 2019, ce dernier approchait les 400 000 déclenchements et j’ai donc dû penser à l’après D4. J’ai regardé du côté du Nikon D5, du D850 mais l’investissement ne m’emballait pas plus que ça et j’avais le sentiment que ces deux boîtiers ne m’apporteraient pas grand chose de plus.
Entre temps sortaient le Z6 et le Z7, l’occasion rêvée de sauter le pas.
Fin 2019, me voilà parti dans l’aventure hybride avec deux Nikon Z6 dans ma besace.

Mon parc optique en 2020

Pour juger un appareil photo, il faut savoir avec quels objectifs il a été utilisé.

Vous le savez, 2020 c’est l’année de la Covid. L’activité photographique s’en est trouvée fortement impactée. 5 Mois sans avoir le droit de travailler ça laisse des traces et c’était sans compter sur des entreprises frileuses à l’idée de dépenser de l’argent pour leur communication et des reports de mariages incessants. Autant dire que ça n’était pas le meilleur moment pour dilapider la trésorerie de mon entreprise.
J’ai donc fait le choix de bosser avec mes optiques en monture F à une exception prés, le 50mm. C’est mon outil à tout faire, j’ai craqué sur le Nikkor Z 50 F/1.8 S.
Tout 2020 j’ai donc travaillé avec ce qui suit :

  • Nikkor Z 50mm F/1.8 S
  • Nikkor AFS 24mm F/1.4 Ed
  • Nikkor AFS 16-35mm F/4.0 VR
  • Nikkor AFS 70-200mm F/2.8 VR1
  • Sigma 35mm F/1.4 ART
  • Tamron 90mm F/2.8 Di

Zybride - Dossier objectifs Nikon Z6 Nikon Z6II

1 an de points positifs et négatifs

Pour commencer je vais m’attarder sur les choses qui m’ont chagriné histoire de vite les évacuer et de passer à tout ce qui fait la force de cet hybride pour mon usage.

Les mauvaises surprises

  • Mon premier regret concerne l’absence d’un mode trackpad sur l’écran arrière.
    Quand on utilise un Sony ou un Canon EOSR avec le viseur, on peut se servir de l’écran arrière comme d’un trackpad pour déplacer les collimateurs. C’est intuitif, rapide et précis. Quelle n’a pas été ma déception quand je me suis rendu compte que ce n’était pas possible et qu’il faudrait utiliser le joystick. Joystick que j’ai du mal à trouver même 1 an plus tard.
  • Deuxième point gênant, l’absence d’un double slot pour sauvegarder les photos sur 2 cartes. Quand on est photographe de mariage, perdre les photos suite à une défaillance matérielle est une grosse crainte. En pratique ça ne m’est jamais arrivé mais on garde toujours ça à l’esprit.
  • Troisième point très embêtant, le blackout à la prise de vue lorsqu’on est en mode rafale H. Il est tellement important que ça rend son utilisation impossible pour moi. C’est quand même dingue d’avoir une rafale aussi rapide et de ne pas pouvoir en profiter. On peut bien-sûr travailler en H+ mais dans certaines situations le décalage dans le viseur rend son utilisation délicate.
  • Quatrième défaut à mon sens, l’utilisation du support XQD. Ok ces cartes sont très qualitatives, rapides, fiables et tout ce qu’on voudra… mais le prix !!! D’entrée de jeu j’ai dû sortir plus de 1500€ rien que pour m’équiper.
  • Dernière déception, le buffer. Proposer 12 im/s c’est super mais encore faut-il avoir un buffer profond pour en profiter.

Le positif et les excellentes surprises

Passons aux points positifs car non seulement il y en a, mais en plus ils sont très nombreux.

  • Le viseur électronique.
    Quand j’ai utilisé pour la première fois le Nikon Z6, j’ai été choqué par qualité du viseur électronique. Quel bonheur de mettre l’oeil dedans ! il est immense et propose une douceur d’affichage presque optique. Pour avoir utilisé à maintes reprises l’horrible viseur du Sony A7 III (je m’excuse par avance si vous utilisez ce modèle mais c’est un de ses gros défauts…il en faut bien), j’avais une certaine réticence vis à vis de cette technologie. Celui du Nikon Z6 n’a absolument rien à voir, il est tellement agréable que je ne pourrais pas revenir à un viseur optique. Et je ne parle même pas des avantages technologiques que cela induit. Allez pour chipoter, j’aurai aimé du 120hz.
  • L’autofocus.
    Honnêtement je n’ai jamais compris le déchainement de haine concernant ce point. Oui Sony et Canon font mieux et c’est sans appel, mais cela ne rend pas l’AF du Nikon Z6 mauvais pour autant. Depuis la version 2.0 du firmware, la détection des visages et des yeux fonctionne parfaitement bien et je l’ai énormément utilisée en reportage. Globalement j’ai alterné en fonction des circonstances et des besoins entre collimateur sélectif et Zone auto avec face detect et je n’ai jamais eu aussi peu de déchets de MAP, c’est juste incroyable.
    Les mariages sont très exigeants pour les AF et il a vraiment fait le job. Il est véloce, précis et ne m’a pas posé de soucis même en basses lumières.
    La quasi absence de back ou Front focus est aussi un avantage indéniable.
  • L’IBIS.
    La stabilisation du capteur est très efficace. J’ai redécouvert mes focales fixes.
  • La chromie.
    J’adore les fichiers du Z6. Sortie de boîtier les RAWS sont superbes. Le color science de Nikon a encore progressé et il y a une belle évolution comparé au Nikon D750 par exemple. Les tons chairs sont plus justes, la balance des blancs plus fidèle. Un vrai bonheur de travailler les fichiers.
  • Gestion du bruit.
    Ça n’est pas une surprise mais la montée en ISO est excellente. Je me suis surpris à shooter à ISO 8000 ou même 12800 sans peur de détruire mes fichiers. Le Nikon D4 était génial mais là c’est encore plus impressionnant.
  • La plage dynamique.
    Là aussi c’est très bon surtout dans les basses lumières où on peut récupérer énormément de détails sans dégrader l’image.
  • L’autonomie.
    Ça n’est pas réellement un point fort mais plutôt une bonne nouvelle. Quelle n’a pas été ma surprise de faire entre 1500 et 2000 photos avec une batterie. On est bien loin des 350 annoncées par Nikon.

Zybride - l'actualité Nikon Z6 Nikon Z6II

  • Le poids et l’encombrement.
    On attend d’un hybride qu’il soit léger et petit. Mission accomplie pour le Nikon Z6. Je peux vous dire que quand on a bossé 4 ans avec sur l’épaule gauche un D750 couplé à un Nikkor AFS 24 1.4 et sur l’épaule droite un D4 + le sigma 50 ART, on revit. Quel gain de poids ! mes trapèzes et mon dos ont retrouvé leur jeunesse.
  • La qualité de fabrication.
    Si vous avez tenu un Nikon Z6 entre les mains, vous comprendrez de quoi je parle. Nikon a réalisé un travail remarquable. Il est comparable au niveau des DSLR hauts de gammes de la marque Japonaise. Les grips sont tops, ça sent la robustesse et il y a des joints partout. Magnifique.
  • Les optiques Z.
    Même si j’ai beaucoup de travaillé avec mes optiques F, j’ai quand même pu utiliser la nouvelle gamme optique et c’est à chaque fois une claque, quel que soit l’objectif. Si j’avais pu travailler uniquement avec les optiques Z, mon expérience aurait été encore meilleure je pense.

J’en oublie surement mais je pense avoir fait le tour des différents point positifs comme négatifs que j’ai pu rencontrer.

Conclusion

Finalement la première question au bout d’un an est celle-ci :
Ai-je bien fait d’acheter le Nikon Z6 et si c’était à refaire, est-ce que je rachèterai ce mirrorless ?
Sans hésitation, la réponse est OUI car je ne regrette absolument pas mon investissement.
Bien-sûr le Z6 n’est pas parfait et il y a bien deux ou trois choses qui m’ont manquée ou emmer**** mais si je pose tout dans une balance, il n’y a pas photo comme on dit.Le Nikon Z6 est un formidable boîtier qui convient parfaitement à mon utilisation. J’insiste sur « mon utilisation ». Cet appareil photo me procure beaucoup de plaisir et techniquement me permet d’avoir l’esprit tranquille.

L’autre question est : Est-ce que je recommanderai le Nikon Z6 en 2021 ?
Je pense objectivement que c’est un excellent appareil photo. Il a été dénigré pour ses défauts de jeunesse mais il a beaucoup progressé depuis sa sortie grâce à ses nombreuses mise à jour firmware.
Le Nikon Z6 première génération est parfait pour la majorité des usages et je le conseillerai les yeux fermés. Il propose un rapport qualité/prix imbattable.
En revanche si vous avez besoin d’un double slot ou si vous faites des photos de sport et d’oiseaux en plein vol, ma réponse est NON. Préférez lui le nouveau Nikon Z6 II car clairement dans ces situations il sera plus adapté. L’autofocus et le buffer seront un frein en comparaison de ce dernier et plus encore face à ce que font Canon ou Sony.
Pour le reste, c’est de la balle comme on disait quand j’étais jeune.

Vanter les mérites du Z6 sans montrer quelques photos n’a pas de sens. Je vous invite à découvrir quelques images réalisées au cours des 12 derniers mois. Vous trouverez des photos de vacances mais aussi des images réalisées dans le cadre de mon activité professionnelle.

Photos non libres de droits : Copyright Franck Petit 2020

Avant de terminer, je voudrais préciser un point.
Comme vous l’avez constaté je n’ai parlé que de la partie photo et pour cause ! je suis photographe. Je ne fais pas de vidéo et même si je sais qu’il est bon dans ce domaine, ça serait malhonnête de ma part de louer les qualités vidéos de ce boîtier alors que je ne suis pas vidéaste.

Suivez les liens pour retrouver toutes les Actualités, les Tests, les Trucs et Astuces, les Dossiers et les news Sur le WEB ou revenir à l’accueil.

 

 

 

Vous aimerez aussi...

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles récents

Zybride - l'actu des nikon Z

Abonnez-vous pour être informé des derniers articles