jeudi, juin 17, 2021

Comparatif Test Autofocus Nikon Z6 II VS Nikon Z6

Lors de la présentation du nouveau Nikon Z6 II, une spécification mise en avant est l’utilisation d’un double processeur Expeed 6.

Grâce cette nouveauté, Nikon nous promet une nette amélioration avec un appareil photo 2x plus rapide, euh c’est pas moi qui le dit… c’est eux.

Zybride - l'actualité Nikon Z6 Nikon Z6II

Cette évolution technologique est donc censée apporter de meilleures performances dans de nombreux domaines dont l’autofocus.
Les performances des autofocus « intelligents » sont au coeur des discussions et divisent la communauté des photographes. Lorsque qu’on visite les forums et les groupes photos, on voit énormément de batailles avec du Nikon Bashing incessant.
Dans ce comparatif nous allons essayer d’y voir un peu plus clair en confrontant le Nikon Z6 II à son homologue de première génération dans un duel d’AF.

Alors cet autofocus du Nikon Z6II ? Mieux ou pas mieux ?

Les conditions du comparatif

Pour opposer les deux boîtiers j’ai choisi de réaliser des tests avec le Nikkor Z 50mm F/1.8 S. Le mode AF que j’ai choisi de mettre à l’épreuve est l’autofocus intelligent des deux Nikon. Attention ceci n’est pas un test scientifique mais un test terrain, a real world test comme disent les Anglo-saxons.

  • Nikon Z6 II v1.02 et Nikon Z6 v3.20
  • Mode AFC avec priorité à la mise au point (Menu A1)
  • Mode autofocus Zone Auto Eye Detect activé
  • J’ai shooté à pleine ouverture F/1.8 sinon ça serait pas amusant et trop facile.
  • Mode Manuel 1/2500s, F/1.8, ISO800
  • Rafale H+ en RAW 12bits

NDLR : J’avais fait une première série de tests avec une vitesse au 1/1000s mais mon épouse qui s’est prêtée au jeu y mettait tellement d’énergie que j’avais un grand nombre de déchets dû à des flous de mouvements. J’ai revu à la hausse ma vitesse d’obturation pour régler ce problème.

Premier test : Course en avant et changements de directions.

Zybride - l'actualité Nikon Z6 Nikon Z6II
passage n°1 Nikon Z6 II – 57 photos

Dans ce premier « crash test », mon épouse a joué les modèles et elle s’est déplacée vers moi à vive allure tout en zigzagant brutalement. On a fait 3 passages à chaque fois pour avoir un pourcentage d’acquisition/déchets représentatif pour les deux appareils photos.

Premier élément de comparaison : Le nombre d’images réalisées :

Avec le Nikon Z6 j’ai réalisé 111 photos au total. Avec le Nikon Z6 II, j’ai enregistré 172 photos dans les mêmes conditions.
D’où vient cet écart de 59 clichés en faveur du Nikon Z6 II ?

  • Le premier facteur peut être attribué à la cadence de rafale. Rappelons que le Z6 première génération offre 12 im/s en H+ 12 bits contre 14 im/s pour le Nikon Z6 II. Pourtant cet écart de 2 frames n’explique pas à lui seul cet écart abyssal.
  • Le deuxième élément ayant joué un rôle notable est le buffer. Alors que pour l’ensemble des trois séries j’ai réussi à le saturer sur le Z6. Celui du Nikon Z6 II n’a pas faibli et a conservé une cadence continue du début à la fin. Je pense que le gros des écarts vient de là.
  • Troisième paramètre mais cela reste une hypothèse non mesurable : La faculté du Nikon Z6 II à maintenir la mise au point plus facilement et donc à déclencher plus souvent. Je vous rappelle que j’étais en AF-C avec priorité à la mise au point ce qui a pour conséquence d’empêcher la prise de vue si l’appareil juge que la MAP n’est pas bonne.

Une chose est sûre, le Nikon Z6II permet de faire plus de photos dans des conditions similaires.

Deuxième élément de comparaison : Le pourcentage de déchets

Je rappelle que j’ai travaillé à pleine ouverture, F/1.8. Il faut bien réaliser que la profondeur de champs aura oscillé entre 1m pour les photos les plus éloignées et moins de 1cm pour les dernières faites à 40 ou 50cm du plan focale. Autant dire que plus le sujet avançait et plus la MAP devenait contraignante et sujette à erreur.

Sur un total de 111 clichés au Nikon Z6, le nombre de photos ratées à cause de la mise au point est de 20, soit un taux d’échec de 27,5%.

Sur un total de 172 photos avec le Nikon Z6 II, 21 photos sont loupées, soit un taux d’échec de 12,2% 

Le résultat est sans appel. Là où le Z6 deuxième génération délivre 88% de photos nettes et exploitables, le Z6 première génération est bien trop souvent en erreur avec plus de 1/4 des images loupées. Le Nikon Z6 II fait mieux, largement mieux même.

En pratique le Nikon Z6 II fait mieux au fur et à mesure que le sujet se rapproche. Sur le départ de la course, les deux rivalisent mais dès qu’on passe sous la barre des 2 mètres, l’avantage est très net. C’est à partir de là que le Nikon Z6 perd pieds alors que le Z6 II continue à suivre et à coller au sujet.

Comment peut on expliquer cet écart de performances ? Le double Expeed bien-sûr !
Quand on utilise le même objectif et les mêmes paramètres, la raison est vite trouvée. Un seul Expeed contre deux tout simplement.
Le fait d’avoir dédié un processeur à l’autofocus augmente les performances, c’est un fait. Le Nikon Z6 II rafraichit plus vite la mise au point et grâce à son buffer très profond, reste fluide.
A l’usage, le Nikon Z6 de 2018 cale au bout d’une quarantaine d’images, son buffer sature et sa rafale chute complètement. Toutes les photos faites buffer plein sont loupées mais les erreurs sont plus nombreuses même sans ça.

Deuxième test : Déplacements latéraux

Zybride - l'actualité Nikon Z6 Nikon Z6II

Dans ce deuxième test, je me suis approché à 80cm environs de ma modèle et je lui ai demandé d’effectuer des mouvements de bustes très rapides de gauche à droite

Premier élément de comparaison : Le nombre d’images réalisées :

Avec le Nikon Z6 j’ai réalisé 49 photos au total. Avec le Nikon Z6 II, j’ai enregistré 123 photos dans les mêmes conditions !!!!!
L’écart est bien plus important que dans le premier test. Presque 2,5 fois plus de photos avec un Nikon Z6 II.
Pour tout dire, le Nikon Z6 a commencé à caler aux alentours de la 40ème photos et ne shootait plus que 2 im/s sur la fin. On va dire qu’au delà de 5 secondes de rafale, il peinait clairement.
Avec le Nikon Z6 II, c’est mon épouse qui a calé ! elle a jeté l’éponge au bout de 12 secondes alors que le Z6 II en demandait encore.
Comme pour le précédent test, on peut attribuer la différence à la cadence, au buffer et surement à la vitesse de calcul des boîtiers.

Deuxième élément de comparaison : Le pourcentage de déchets

Sur un total de 49 clichés avec le Nikon Z6, le nombre de photos ratées à cause de la mise au point est de 24, soit un taux d’échec de 49%… énorme !

Sur un total de 123 photos avec le Nikon Z6 II15 photos sont loupées, soit un taux d’échec de 12,2%. Pourcentage identique à celui du premier test.
Lors du premier test le résultat était nettement en faveur du Nikon Z6 II mais dans cette situation c’est juste le jour et la nuit.

On peut très clairement affirmer que la puissance de suivi et calcul du nouveau boîtier est sans commune mesure comparable avec l’ancienne version.

Conclusion et verdict de ce duel

Avant de conclure, je tiens à rappeler que ce test n’a rien de scientifique et qu’il est plus proche d’une situation qu’on pourrait aisément retrouver en photo sportive notamment ou lors d’un shooting avec des enfants.

Que peut-on dire de plus que ce qui a été dit ?

Clairement le nouveau Nikon Z6 II domine de la tête et des épaules l’ancien modèle. Nikon nous promettait 2x plus de performances et dans les faits on en est pas loin :
160 photos au total sur le Z6 avec 27,5% de déchets en moyenne contre 295 photos avec le Nikon Z6 II et seulement 12,2% de photos loupées, ça se passe de commentaires. Les chiffres sont éloquents.

Si on laisse les stats de côté, au niveau expérience et sensations utilisateurs, la différence est aussi bien présente. Cette sensation d’avoir un suivi fluide et qui colle le sujet est bien plus présente tout comme ce sentiment d’avoir un buffer inépuisable. Ce Nikon Z6 II m’a vraiment surpris, je ne m’attendais pas à une si bonne surprise.

Quelles sont les améliorations autofocus que Nikon pourrait apporter au Z6 II ?
Il est clair et net que les capacités de tracking ont fait un grand pas en avant.
Toutefois la détection du visage ou des yeux n’est pas possible au delà de 5 ou 6 mètres contrairement aux systèmes Canon ou Sony qui identifient les sujets bien plus tôt.
C’est de mon point de vue important d’améliorer cet aspect si Nikon souhaite challenger la concurrence dans ce domaine car objectivement Nikon est encore à la traîne. Le côté rassurant, c’est qu’avec 88% de réussite on peut supposer que niveau matériel ça suit et que le soucis vient des algo. Si Nikon bosse dur comme ça a été le cas avec Le Z6 I, tout ça devrait sérieusement progresser.

Que peut-on dire pour défendre le Nikon Z6 ? d’abord je le rappelle le test était extrême car on aura rarement l’occasion de le confronter à ce type de situations. Ensuite, pour l’avoir utilisé 1 an de manière intensive, il ne m’a jamais déçu bien au contraire.
Ce test ne portait que sur l’AF en zone auto et ça serait réducteur de résumer les qualités de ce boîtier à ce seul élément.
Ne vous méprenez pas, ça n’est pas le Nikon Z6 qui est mauvais, c’est le Nikon Z6 II qui est très bon.

Pour terminer, voici un tableau récapitulatif du comparatif :

 PhotosDechetsTaux de déchet
Nikon Z6 Global1604427,5%
Nikon Z6 Test 11112018%
Nikon Z6 Test 2492449%
Nikon Z6II Global2953612,2%
Nikon Z6II Test 11722112,2%
Nikon Z6II Test 21231512,2%

 

Suivez les liens pour retrouver toutes les Actualités, les Tests, les Trucs et Astuces, les Dossiers et les news Sur le WEB ou revenir à l’accueil.

Vous aimerez aussi...

2 COMMENTS

  1. Bonjour,
    Très bon test qui me rassure sur l’AF des nouveaux Z, j’attends avec impatience les tests sur le Z7 II, mais je ne vois pas d’essai sur le net le concernant. Je souhaite l’acquérir…
    Bravo pour le site,
    Ed

    • Merci Ed 🙂

      Oui le Z6II sans atteindre le niveau d’un sony ou d’un canon a progressé comparé au Z6, c’est loin d’être ridicule. On peut gager que les MAJ firmwares à venir vont encore améliorer tout ça.

      A priori le Z7II doit s’en sortir de la même manière

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles récents

Zybride - l'actu des nikon Z

Abonnez-vous pour être informé des derniers articles