vendredi, avril 16, 2021

Comparatif Nikkor Z 85 F/1.8 vs Viltrox 85 F/1.8 Z

Après deux articles dédiés au nouveau Viltrox 85mm F/1.8 Z, je vous propose un duel l’opposant au Nikkor Z 85mm F/1.8 S.
Est-il au niveau du Nikkor Z 85 ? c’est ce que nous allons voir.

Avant de continuer, je tiens à remercier la boutique Panajou à Bordeaux sans qui cet article n’aurait pas été possible.
Si vous recherchez une bonne adresse pour acheter votre matériel ou pour du conseil, je vous les recommande vivement.
https://www.panajou.fr/

1ère partie : les fiches techniques

Spécifications du Nikkor Z 85mm F/1.8 S

  • Objectif 85mm Full Frame
  • Ouverture de F/1.8 à F/16
  • Autofocus
  • 12 lentilles en 8 groupes (dont 2 lentilles en verre ED et des lentilles avec traitement nanocristal)
  • Poids : 470Gr
  • Diaphragme 9 lamelles
  • Diamètre 67mm

Spécifications du Viltrox 85mm F/1.8 STM EF monture Z

  • Objectif 85mm Full Frame
  • Ouverture de F/1.8 à F/16
  • Autofocus
  • 10 lentilles (dont 5 avec traitement nano) réparties en 7 groupes
  • Poids : 492Gr
  • Diaphragme 9 lamelles
  • Diamètre 72mm

2ème partie : Qualité de fabrication et prise en main

Les deux optiques ont un gabarit similaire. Le 85 Nikkor est un peu plus long alors que le Viltrox est un peu plus large ce qui lui confère un aspect plus « trapu ».
Globalement la différence est vraiment négligeable tant en terme d’encombrement que de poids.

Niveau finition, les deux sont simples, discrets mais d’excellente facture.
Le Viltrox a ma préférence, je trouve son revêtement et son esthétique plus agréable et plus quali. Sa fabrication tout acier inspire plus confiance.
Le Nikkor Z 85mm de son côté offre une meilleure étanchéité avec notamment la présence d’un joint au niveau de la monture. Le Viltrox en est malheureusement dépourvu.

Concernant l’ergonomie, l’avantage va au Nikkor Z 85mm F/1.8 S grâce à sa bague de mise au point paramétrable et la présence d’un commutateur AF/M.
Son concurrent ne possède ni l’un ni l’autre.

 

3ème partie : Le piqué.

Il est toujours difficile de mesurer le piqué car les résultats dépendent de nombreux paramètres (Distance du sujet, conditions de lumière, définition du capteur…)
Pour ce test j’ai utilisé un Nikon Z6 II en version 1.02.

 (La mire pour le test)

Zybride - l'actualité Nikon Z6 Nikon Z6II

Test @F1.8

Netteté au centre

Netteté dans les angles

 

Au centre : le Nikkor offre de très bonnes performances dès la pleine ouverture, le Viltrox est légèrement en retrait mais malgré tout propose une bonne définition.
Dans les coins : Le Nikkor Z 85 reste bon. Il conserve l’avantage et s’offre même le luxe de creuser l’écart sur son concurrent qui est tout juste moyen.

Test @F/2.8

Netteté au centre

Netteté dans les angles

Au centre : En fermant à F/2.8 on constate un gain sur les deux modèles. Avantage au Nikkor qui au centre atteint son niveau optimal. Le Viltrox progresse fortement sans délivrer son maximum.
Dans les angles : Les deux poursuivent leur progression. L’écart reste à l’avantage du modèle Nikon. Le 85 Viltrox s’améliore avec un rendu équivalent à son homologue à pleine ouverture.

Test @F/4.0

Netteté au centre

Netteté dans les angles

Au centre : Le Nikkor stagne et le Viltrox comble son retard. Les deux proposent un niveau de piqué excellent.
Dans les angles : Le Viltrox est bon sans être excellent. Le Nikkor assure un très bon niveau d’homogénéité sur l’ensemble de la surface de l’image. A ce stade les deux sont à leur potentiel maximal.

Test @F/5.6

Netteté au centre

Netteté dans les angles

Status Quo au centre comme dans les angles sur les deux modèles.

Test @F/8.0

Netteté au centre

Netteté dans les angles

Même constat qu’à F/5.6 Les performances n’évoluent pas.

Test @F/11

Netteté au centre

 

Netteté dans les angles

A F/11 la diffraction commence à apparaitre sur les deux modèles avec pour conséquence des performances en léger retrait.

Test @F/16

Netteté au centre

 

Netteté dans les angles

A F/16, les performances continuent de se dégrader. La diffraction est très visible. L’un comme l’autre souffrent de ce problème.
C’est peut être un peu plus visible sur le Viltrox.

4ème Partie : Bokeh et vignettage

Bokeh

Difficile de trouver une différence de rendu entre les deux modèles. Le Viltrox et le Nikkor font jeu égal.
A noter que le rendu du Nikkor m’a semblé plus chaud.

Vignettage

Alors qu’avec le Nikkor il suffit de fermer d’1 Diaph pour voir disparaître totalement le vignettage. Avec le Viltrox il faut attendre F/5.6 pour le voir définitivement disparaître.

5ème Partie : L’autofocus

La vitesse d’autofocus

Je vous propose de comparer la vitesse des deux objectifs à travers la vidéo ci-dessous.

Comme on peut le constater, les deux objectifs sont rapides sans être des bêtes de course.
Ils font jeu égal lorsqu’on fait la mise au point vers l’infini, en revanche le Nikkor Z 85mm F/1.8 S prend l’ascendant quand il s’agit de revenir à une mise au point rapprochée.

Précision de l’autofocus

Quel que soit le mode autofocus choisi, dans de bonnes conditions de lumière, je n’ai pas noté de différences significatives entre les deux optiques. L’un et l’autre sont rapides et précis avec un faible pourcentage de déchet.
En revanche, dès qu’on se retrouve en basse lumière ou en contre-jour, le Viltrox est clairement à la peine avec des hésitations et de gros effets de pompages alors que le Nikkor reste performant.
C’est encore plus flagrant lorsqu’on utilise l’Eye-Focus en Zone auto ou en zone Wide area. C’est quelque chose que j’avais souligné lors de la deuxième partie du test consacrée au modèle Viltrox – Voir l’article – https://www.zybride.com/test-viltrox-85mm-f-1-8-nikon-partie-2/

Conclusion

Bilan des tests

Comme on pouvait s’y attendre, les tests que j’ai effectué parlent d’eux mêmes. Le Nikkor sort gagnant de cette confrontation malgré les bonnes performances du 85mm chinois.

  • Fabrication : Même si je préfère l’esthétique du Viltrox, l’ergonomie et la tropicalisation du Nikkor Z 85 le placent devant.
  • Performances optiques : celles du Nikkor sont clairement supérieures tant au niveau de la netteté (surtout dans les angles extrêmes) que de la gestion du vignettage.
  • Le bokeh : Match nul. Les deux proposent un rendu très doux avec une bonne séparation des plans…difficile de les départager
  • Autofocus : Là encore, le modèle Nikon tire son épingle du jeu. En effet dès que les conditions se dégradent, le Viltrox devient capricieux et oblige à jouer avec les différents modes d’autofocus pour performer.
  • Investissement : Avantage très net au Viltrox 85mm F/1.8 qui est proposé à moins de 400€. Le Nikkor étant actuellement affiché aux alentours des 800€

Lequel acheter ?

Si vous recherchez la performance absolue et ce qui se fait de mieux actuellement pour votre boîtier Z, il n’y a pas à hésiter, le Nikkor Z 85 F/1.8 sera le meilleur choix. Il est supérieur optiquement, il a la tropicalisation et son autofocus est meilleur notamment en basse lumière.

Si vous souhaitez investir dans un 85mm pour une utilisation plus occasionnelle alors le Viltrox 85 F/1.8 a tous les arguments pour vous séduire, à commencer par son tarif ultra concurrentiel.
De plus, même si optiquement il est en retrait, il n’en reste pas moins très bon et je ne suis par certain que la différence soit visible sur le terrain.

Vous l’aurez compris, difficile de trancher. Tout dépendra de vos besoins et de votre budget.
Il vous appartient de placer le curseur où cela vous arrange.

Suivez les liens pour retrouver toutes les Actualités, les Tests, les Trucs et Astuces, les Dossiers et les news Sur le WEB ou revenir à l’accueil.

Viltrox test partie 1
Viltrox test partie 2 
Retrouvez aussi l’article – Viltrox le premier des autres –

Vous aimerez aussi...

2 COMMENTS

    • Vous avez raison tout à fait raison et j’en parle dans l’article. Moins de 400€ pour le Viltrox et aux alentours de 800€ pour le Nikkor.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles récents

Zybride - l'actu des nikon Z

Abonnez-vous pour être informé des derniers articles