Comparatif Nikkor Z 50 F/1.2 VS Nikkor Z 58 F/0.95 Noct VS Nikkor Z 50 F/1.8

0
196

Qui n’a jamais rêvé de pouvoir tester le temps d’une journée le Nikkor Z 58mm F/0.95 Noct, le Nikkor Z 50 F/1.2 S ou même les deux en même temps ?
Matt Granger l’a fait et il partage avec nous cette expérience pour le moins incroyable dans une de ses nouvelles vidéos.

Test et comparatif terrain du Nikkor Z 58 F/0.95 vs Nikkor Z 50 F/1.2 vs Nikkor Z 50 F/1.8

Matt Granger plus connu sous le nom de « that nikon Guy » nous emmène avec lui dans les rues de Honk Hong où pour l’occasion il a réalisé plusieurs séries de photos avec ces trois « 50mm » et un Nikon Z7 II.

Test de rendu et de bokeh

Tout au long de la vidéo on peut apprécier la différence de rendu des ces optiques.
La première chose qui interpelle, c’est l’écart de bokeh qu’il y a entre le Noct 58 et les deux autres objectifs.
La séparation des plans est beaucoup plus impressionnante à mon goût sur le 58. Les 8mm de range supplémentaire et l’ouverture hors norme donne un rendu et un effet 3D superbe. C’est particulièrement flagrant sur les plans de plein pied !
L’écart entre le 1.2 et le 1.8 à pleine ouverture est bien visible mais pour le coup parait moins impressionnant même si il existe. La séparation des plans est moins forte sur ces deux modèles.

Sur les plans serrés, la profondeur de champs est incroyablement courte sur le Noct 58 mais aussi sur le 50 F/1.2. Les bokehs sont simplement magnifiques, rendant celui du Nikkor Z 50 F/1.8 S presque « banal ».

Netteté et piqué

Difficile de juger sur une vidéo youtube, mais si on se fie à ses dires, les 3 modèles délivrent un excellente qualité d’image dès la pleine ouverture. Le Nikkor Z 50 F/1.8 S tout en étant incroyable semble être le moins bon des trois, c’est dire le niveau des deux autres.
Produire des optiques aussi lumineuses que le Noct 58 ou le 50 F/1.2 est déjà un challenge, mais être capable d’obtenir un tel niveau de performance l’est encore plus. Un exploit de la part des ingénieurs de la marque Nikon.

Prise en main et facilité d’utilisation

Sans surprise, Les modèles F/1.8 et F/1.2 sont faciles et efficaces à utiliser, l’autofocus est précis et constant.
Les choses se compliquent sérieusement avec le Nikkor 58 Noct. L’absence d’autofocus, le poids et la profondeur de champs ridiculement faible à F/0,95 rendent la mission délicate.
Selon ses propres dires, là où cela ne prend que cinq secondes pour faire une photo avec les deux modèles AF, avec le 58mm il faut une minute pour réaliser la même image.

Conclusion

Pour conclure, Matt Granger nous donne son avis et son ressenti sur 3 objectifs qui ne partagent pas totalement la même philosophie.

Si il souligne que Nikkor Z 58mm F/0.95 Noct est un incroyable objectif de part son niveau technologique et les performances optiques qu’il délivre, son absence d’autofocus rend son utilisation trop délicate pour être exploité dans ce type d’exercice.

Reste le le Nikkor 50 F/1.2 et le Nikkor 50 F/1.8. Le modèle F/1.2 est légèrement supérieur mais il affiche un tarif lui aussi très supérieur à son homologue F/1.8, de quoi faire hésiter surtout quand on connait le niveau du Nikkor Z 50 F/1.8 qui n’a pas à rougir de ses performances.

Dans le même esprit, vous pouvez retrouver la vidéo de Ricci Talks : comparatif Nikon Z 50 F/1.2 S

Suivez les liens pour retrouver toutes les Actualités, les Tests, les Trucs et Astuces, les Dossiers et les news Sur le WEB ou revenir à l’accueil.

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here