mercredi, mars 3, 2021

Comparatif Nikkor Z 24mm F/1.8 S Le meilleur choix ?

Dans cet article, je vous propose de comparer deux focales fixes Nikon. L’emblématique et haut de gamme Nikkor AFS 24mm F/1.4 ED monture F et le nouveau Nikkor Z 24mm F/1.8 S monture Z.

Pourquoi comparer deux objectifs qui n’ont pas été conçus pour la même monture ?

  • Tout d’abord parce que l’ancien modèle est parfaitement fonctionnel grâce à la bague FTZ.
  • Ensuite parce que ce Nikkor AFS 24mm F/1.4 ED était et est encore une référence dans la gamme professionnelle Nikon. Cet objectif vendu à l’époque au delà des 2000€ était une optique emblématique au même titre que le 14-24 F/2.8.
  • Pour terminer, parce que c’est un outil formidable pour les photographes de paysages, d’Archi, de reportages et de mariages… Le combo 24mm/50mm est un grand classique chez les photographes de mariages. Moi même j’utilise dans 90% des cas cette configuration.

Pour toutes ces raisons, ce face à face est pertinent et intéressant.

Le nouveau Nikkor Z 24mm sera t-il capable de rivaliser ou même de détrôner son grand frère ?

1ère partie : les fiches techniques

Spécifications du Nikkor AFS 24mm F/1.4 Ed

  • Objectif 24mm Full Frame
  • Ouverture de F/1.4 à F/16
  • 12 lentilles en 10 groupes (dont 2 lentilles en verre ED et 2 lentilles asphériques, traitement nanocristal)
  • Distance minimale de mise au point : 25cm
  • Poids : 620Gr
  • Diaphragme 9 lamelles

Spécifications du Nikkor Z 24mm F/1.8 S

  • Objectif 24mm Full Frame
  • Ouverture de F/1.8 à F/16
  • 12 lentilles en 10 groupes (dont 1 lentille en verre ED, 4 lentilles asphériques et des lentilles avec traitement nanocristal)
  • Distance minimale de mise au point : 25cm
  • Poids : 450Gr
  • Diaphragme 9 lamelles

2ème partie : Qualité de fabrication et prise en main

La première chose qui saute aux yeux lorsque on les place côte à côte, c’est le faible écart de gabarit. Equipés de leurs pare-soleils, les deux modèles font sensiblement la même taille. Pour un système hybride qui se veut compact, on repassera. En revanche, la différence de poids n’est pas négligeable .

Niveau finition, les deux sont impeccables il n’y a rien à redire. J’ai eu beaucoup de mal avec le nouveau design Z, j’aimais beaucoup les écritures dorées sur les modèles pro AFS. Finalement je m’y suis fait et j’apprécie la sobriété et la discrétion des nouveaux modèles.

Concernant l’ergonomie, Avantage au Nikkor Z 24mm F/1.8 S pour sa bague de mise au point paramétrable même si l’autre modèle bénéficie de l’affichage des distances sur le haut de son fût.

Zybride - l'actualité Nikon Z6 Nikon Z6II

3ème partie : Le piqué.

Les clichés ont été réalisés au trépied, j’ai utilisé un Nikon Z6 pour tester les deux objectifs.
La mise au point a été faite plusieurs fois pour éviter des erreurs.
Pour commencer j’ai comparé à la pleine ouverture soit 1.8 et 1.4 selon les spécifications de chacun. J’ai poursuivi en utilisant des valeurs de diaphragmes communes. Je me suis arrêté à F/8.0, bien avant que la diffraction n’intervienne.

(Petite note : Je ne suis pas DXO Lab, merci d’avance pour votre indulgence.)
Zybride - l'actualité Nikon Z6 Nikon Z6II

(La mire maison pour le test)

Test à pleine ouverture

Netteté au centre

Netteté dans les angles

Au centre, le Nikkor Z 24mm F/1.8 S offre une excellente définition et est bien plus piqué que son grand frère ouvert à F/1.4.
Dans les coins, l’écart se creuse encore plus et est très largement à l’avantage du Nikkor Z 24mm F/1.8  S.

Test @F/1.8

Netteté au centre

Netteté dans les angles

Au centre, le modèle AFS fermé de 2/3 de diaph rattrape légèrement son retard. Toutefois le modèle Z F/1.8 conserve l’avantage.
Dans les coins, le constat reste le même qu’à pleine ouverture. Si le modèle F/1.4 progresse, il reste loin derrière.

Test @F/2.8

Netteté au centre

Netteté dans les angles

Fermé de 1/3 de diaph supplémentaire, le modèle Z garde là tête au centre d’une courte tête. L’écart est très léger et le modèle AFS F/1.4 ne démérite pas.
Dans les angles, l’écart reste à l’avantage de la nouvelle version avec un piqué incroyablement bon. L’ancienne génération progresse mais on reste encore loin du niveau affiché par le Nikkor Z 24mm F/1.8 S. Cela reste flagrant.

Test @F/4.0

Netteté au centre

Netteté dans les angles

Au centre les deux optiques font jeu égal.
Dans les coins cela se resserre mais le Nikkor AFS 24mm F/1.4 ED reste en retrait.

Test @F/5.6

Netteté au centre

Netteté dans les angles

Au centre et à F/5.6, même constat qu’à F/4.0.
Dans les angles, les deux modèles sont également similaires.

Test @F/8.0

Netteté au centre

Netteté dans les angles

Même constat qu’à F/5.6. Au centre comme dans les angles il est difficile de les départager.
On constate que c’est à partir de F/5.6 que le Nikkor AFS 24mm F/1.4 Ed donne son plein potentiel là où le Nikkor Z 24mm F/1.8 n’attend pas d’être fermé pour exprimer ses qualités optiques.

4ème Partie : Le bokeh, le vignetage et la transmittance

Les qualités d’un bokeh sont somme toutes assez subjectives, surtout concernant des objectifs qui ne sont pas conçus pour isoler un sujet comme le ferait un 85mm ou un 70-200mm.
On peut quand même comparer le rendu qu’ils offrent à pleine ouverture et à ouvertures similaires. Ca reste une affaire de goûts et chacun aura sa préférence.

Test à plein ouverture

Bokeh : Sans surprise le bokeh à F/1.4 est un peu plus doux et un peu plus moelleux.
Transmittance : En revanche on constate que la transmittance du Z 24mm F/1.8 est meilleure que son homologue F/1.4 puisque avec 2/3 de stop d’ouverture en moins, le couple vitesse/ISO est le même. Même si je n’ai rien pour faire de vrais tests scientifiques, on peut déduire qu’il laisse mieux passer la lumière
Vignettage : Il est similaire et il est assez présent sur les deux modèles.

Test à F/1.8

Bokeh : Lorsque les deux objectifs sont sur la même valeur de diaph, il est difficile de faire une différence.
Transmittance : Cela se confirme. Le Nikkor AFS 24mm F/1.4 Ed est moins bon avec une perte d’au moins 1/3 stop, peut être plus. Il faudrait pouvoir faire des tests sur un banc.
Vignettage : Il disparait presque totalement dès lors qu’on ferme le modèle AFS à F/1.8.

Test à F/2.8

Bokeh : Idem qu’à F/1.8, il est difficile de faire une différence de bokeh
Transmittance : Même écart qu’aux ouvertures précédentes.
Vignettage : Alors qu’il est très légèrement présent sur le modèle Z, on constate qu’il a totalement disparu sur le modèle AFS.

Test à F/4.0

Bokeh : Aucunes différences dans le bokeh ou alors c’est minime.
Transmittance : Toujours cet écart de 1 ou 2 tiers de stops à l’avantage du modèle pour hybride.
Vignettage : à F/4.0 il est inexistant sur les deux exemplaires.

5ème Partie : L’autofocus

Difficile de faire une démonstration visuelle sur un blog photo. Vous allez devoir vous fier à mon ressenti et à mes tests.
J’ai réalisé des tests en alternant sujets très proches et éloignés, le tout dans de bonnes conditions de lumières mais aussi dans des situations de contre-jours ou de sujets peu contrastés.

Lorsque la lumière est bonne, la vitesse d’acquisition est assez proche avec un avantage pour le modèle Z qui est plus rapide sans que ce soit le jour et la nuit.
Dès que les conditions se dégradent (contre-jour, sujet peu contrasté…), le modèle AFS marque le pas. Là où il est légèrement hésitant avec par moment de légers pompages, le Z reste très efficace et creuse l’écart tant en terme de vitesse que de précision.

Niveau bruit d’autofocus, même constat. Alors que le modèle AFS fait un bruit caractéristique qu’on retrouve sur toute cette génération… comme un grattement, le Z émet un petit souffle à peine perceptible. Pour l’entendre il faut vraiment être dans un lieu silencieux.

Conclusion

Nous voici enfin arrivés à la conclusion de ce comparatif. Qui sort vainqueur de ce duel ?

Si vous avez lu l’article dans son intégralité vous arriverez sûrement à la même conclusion que moi. Le nouveau Nikkor Z 24mm F/1.8 S s’impose avec les honneurs. Le petit nouveau s’offre le luxe d’être supérieur à son homologue AFS dans tous les domaines.

  • Son ergonomie est supérieure. En effet son poids inférieur et la possibilité de paramétrer la bague de mise au point lui donne l’avantage.
  • Ses performances optiques le placent loin devant lorsqu’on shoote à de grandes ouvertures.
  • Son bokeh à F/1.8 F/2.8 et F/4.0 est similaire. Son seul défaut est de ne pas offrir une ouverture de F/1.4 pour un bokeh encore plus doux.
  • Du côté de l’autofocus, là aussi il fait mieux notamment dans des conditions de lumières capricieuses ou de scènes peu contrastées.
  • La transmittance semble meilleure ce qui finalement n’est pas une surprise puisque DXO Mark avait mesuré celle du modèle F/1.4, avec une valeur de T1.6 à F/1.4
  • Son prix à l’achat est deux fois inférieur également.

Le nouveau venu s’impose de la tête et des épaules mais cela ne rend pas pour autant le Nikkor AFS 24mm F/1.4 mauvais.
Sorti en 2010, cette focale fixe très lumineuse offre d’excellentes performances sur le terrain et son ouverture F/1.4 est un argument même si au final cela n’apporte pas gros avantage, si on regarde la transmittance. Les évolutions technologiques sont telles qu’il ne peut tout simplement pas lutter.

Si vous êtes dans la situation où vous devez acheter un focale fixe de 24mm pour votre Nikon Z, il n’y a pas match. Je vous conseille de vous tourner vers le modèle pour hybride.

Si comme moi vous avez déjà un AFS 24 F/1.4 dans votre sac photo, tout dépendra de l’usage que vous en faite. Si c’est une optique que vous utilisez souvent, cela vaut la peine de le remplacer car vous gagnerez sur tous les points. En revanche si vous l’utilisez occasionnellement, je ne suis pas persuadé qu’il faille le remplacer dans l’immédiat d’autant plus qu’il n’est pas facile de revendre une optique AFS aussi spécialisée.

 

Suivez les liens pour retrouver toutes les Actualités, les Tests, les Trucs et Astuces, les Dossiers et les news Sur le WEB ou revenir à l’accueil.

Vous aimerez aussi...

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles récents

Zybride - l'actu des nikon Z

Abonnez-vous pour être informé des derniers articles